La bouteille de vin High-Tech

2015-08-04 09:18:50

Lutter contre la contrefaçon des bouteilles de vins en rendant les produits plus traçables, protéger le savoir-faire des viticulteurs et rassurer le consommateur sur l'origine des crus qu'il déguste sont devenus des nécessités à une époque où l'authenticité est une valeur souvent galvaudée. Diverses technologies ont vu le jour, code à bulles, marquages laser, hologrammes, QR Code, tags NFC pour protéger les grands crus des faussaires, des trafiquants et pour prévenir le risque alimentaire. La dernière technologie en date, le monde viticole la doit à une start-up française, WID, qui a eu la première l'idée d'utiliser la RFID (Radio Frequency Identification) pour connecter les bouteilles de vin et les authentifier. Son directeur, Alexandre Mongrenier, ancien étudiant de l'Ecole centrale d'électronique de Paris et grand amateur de vin, a choisi de s'attaquer avec succès à ce marché porteur.

Un principe simple, entièrement connecté


L'identification par radio-fréquence est une forme de technologie d'identification automatique permettant de reconnaître des produits, des objets particuliers ou des lots d'articles grâce à des ondes radio.

Le principe de traçabilité des bouteilles est simple et consiste en une minusculeBlue_and_Purple_RFID_tag puce RFID insérée dans l'étiquette apposée sur le goulot de la bouteille. L'opération de marquage est donc opérée à la source au moment de la mise en bouteille. La puce peut aussi être glissée sous l'étiquette du vin. Elle est ensuite lue via le smartphone des consommateurs qui s'assurent ainsi de l'authenticité du produit.

Il s'agit d'une transmission sans fil à travers des étiquettes intelligentes, capables de stocker des données consultables au moyen d'un smartphone. Ainsi, chaque bouteille possède un numéro d'identification unique permettant au viticulteur de connaître exactement son niveau de stock et d'assurer une traçabilité autant pour son fournisseur que pour le consommateur. Ce concept évite aussi, lors des inventaires, de manipuler de précieux grands crus. Enfin, autre avantage, les clients peuvent lire le descripitif détaillé du produit.

Pour les professionnels, WID a également développé un système intelligent permettant d'authentifier toutes les bouteilles contenues dans une caisse scellée. Ils peuvent ainsi lire jusqu'à 50 étiquettes en même temps, lorsque les bouteilles sont en caisses.

Différents niveaux de protection 

WID a prévu divers niveaux de protection intégrés dans son système. Le premier est une clé de sécurité privée, spécifique à chaque bouteille permettant d'éviter toute contrefaçon.

Un dispositif anti-arrachage a également été prévu qui entraîne la destruction du composant lors du décollage rendant impossible la réutilisation des bouteilles à des fins frauduleuses. Une plate-forme Web développée par WID permet d'accéder à la géolocalisation et à la reconstitution de l'itinéraire de la bouteille depuis son lieu de production jusqu'à celui de sa consommation.

Un investissement rentable

Les premières installations mises en place au printemps 2015 ont généré des investissements importants pour les viticulteurs ayant choisi de s'équiper de ce système révolutionnaire, à savoir quelques milliers d'euros pour l'installation deswine-504494_640 machines. Il s'agit cependant d'une solution économique sur le long terme. Le premier investissement consiste à acheter le système proprement dit. Il suffit ensuite de se réapprovisionner régulièrement en étiquettes, chaque étiquette étant personnalisée pour respecter le style des bouteilles voulu par chaque client. Investir dans la technologie RFID c'est apporter une valeur ajoutée au produit et pour les producteurs, la possibilité d'échanger des informations avec leurs clients à travers l'application.

Voir toutes les actualités