Les sacs plastiques bientôt abandonnés ?

2016-01-06 17:14:58

© Duard Van Der Westhuizen | Dreamstime Stock Photos

Les sacs plastiques disponibles aux caisses des supermarchés sont utilisés de manière éphémère mais mettent plusieurs centaines d'années à se dégrader. Ceux qui ne sont pas récupérés par la filière de traitement des déchets se dispersent dans la nature avant d'être pris pour de la nourriture par les oiseaux et les animaux marins. Les mesures gouvernementales pourraient bien, en 2016, signer l'arrêt de leur utilisation.

2016, la fin des "sacs de sortie de caisse" ?

La suppression des sacs en plastique à usage unique au profit de sacs plus épais et réutilisables, moins polluants, est inscrite dans la loi sur la transition énergétique promulguée en août 2015. Elle prévoit qu'au 1er janvier 2016 il soit mis fin à la mise à disposition gratuite ou payante des sacs de sortie de caisse à usage unique à l'exception de sacs en compostage domestique ou de sacs dit “biosourcés”. Il s'agit de sacs constitués de polymères d’origine totalement ou partiellement renouvelable dont la teneur sera progressive dans le temps. La législation française prévoit également pour 2017, le remplacement par un équivalent en bioplastique des sacs utilisés pour les produits alimentaires frais comme les fruits, légumes et fromages.

La raison de telles mesures

Les sacs plastiques constituent une réelle menace pour l'environnement et principalement la faune marine. Les fragments de plastique sont ingérés par les animaux et sont par ailleurs de véritables éponges à polluants organiques durables. Avec cette interdiction Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, espère enrayer les effets néfastes de ces déchets pour les écosystèmes et relancer la filière papier en encourageant la fabrication de sacs à base d'amidon de pomme de terre ou de maïs.

L’interdiction des sacs plastiques dans les magasins est reportée au mois de mars

Ségolène Royal n'a eu d'autre choix que de repousser en mars l'exécution de cette mesure qui devait entrer en vigueur le 1er janvier 2016, afin de donner à Bruxelles de plus amples précisions sur ce volet de la loi de transition énergétique. Le décret d'application n'a de ce fait pas encore été publié car la Commission européenne n'a toujours pas donné son feu vert. Les règles applicables au sein du marché européen doivent être examinées plus en profondeur. Le texte de loi français semblant aller à l'encontre des accords convenus entre les états membres de rendre les sacs payants d'ici 2015 ou de les réduire progressivement au nombre de 40 par an et par personne d'ici 2025.

Quelle alternative aux sacs plastique ?

La plupart des enseignes font payer les sacs plastique entre 3 et 5 centimes afin d'inciter les consommateurs à se servir de sacs réutilisables.
La FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) estime que la fin des emballages pour les fruits et légumes entraînera un surcoût d'au minimum 300 millions d'euros. Les magasins disposent aujourd'hui de plusieurs solutions pour remplacer les emballages de produits frais comme les sacs en papier, les sacs à base de matière végétale (biosourcés mais revenant 2 à 4 fois plus cher) ou le préemballage.

 

photo : © Duard Van Der Westhuizen | Dreamstime Stock Photos

Voir toutes les actualités